Actualités

L’accord d’intéressement : ce qu’il faut savoir

Partager :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Prime d'intéressement : qu'est-ce que c'est ?

La prime d’intéressement est un mode de rémunération différée, qui bénéficie d’une exonération totale des charges sociales patronales dans les entreprises de moins de 250 salariés. Mise en place par accord d’entreprise, la prime est versée à l’ensemble du personnel, selon des critères de répartition définis.

 

Elle se base sur quels critères ?

Si elle est généralement associée à un calcul sur des critères comptables, comme le bénéfice de la société par exemple, la prime d’intéressement peut également être calculée à partir de critères extra-comptables, dits de performance, tels que la satisfaction client, la qualité, ou encore l’atteinte d’un certain objectif.

Le système de l’intéressement devient alors un levier pertinent d’implication, de motivation et de fidélisation de vos salariés.

 

Un versement à tous les salariés ? Oui.

Mais elle peut très bien être intégrée à un système global de rémunération de la performance, avec un socle « commun » à tous les salariés, qui serait la prime d’intéressement, ensuite complétée par des primes individuelles de performance.

 

Le saviez-vous ?

  • Les dirigeants aussi peuvent bénéficier de la prime d’intéressement, dans les entreprises de moins de 250 salariés.
  • Si l’entreprise met en place un plan d’épargne entreprise en parallèle, les salariés et les dirigeants pourront verser la prime d’intéressement sur ce plan d’épargne et ainsi bénéficier d’une exonération d’impôt sur le revenu. Mieux, ils pourront compléter le versement de la prime par un abondement de l’entreprise, également exonéré de charges sociales et d’impôt sur le revenu… Pensez-y !

 

La planning de l'intéressement

L’accord peut être conclu pour une durée de 1 à 3 ans ; il doit être conclu avant le
1er jour de la deuxième moitié de la période de calcul pour bénéficier des exonérations de charges sociales patronales.

N’attendez plus ! Si votre exercice comptable se clôture le 31 décembre 2021, vous avez jusqu’au 30 juin 2022 pour conclure un accord d’intéressement avec vos salariés, ce qui permettra de leur verser la première prime d’intéressement en mai 2023, calculée sur l’exercice 2022.

 

Découvrir plus d’articles :

Un expert me rappelle gratuitement

Merci de bien vouloir compléter ce formulaire afin que l’un de nos experts vous rappelle dans les plus brefs délais :