Actualités, La Bulle

La Bulle #4 | Holding & Patrimoine

Partager :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Quand on est entrepreneur, constituer une holding présente de nombreux avantages, notamment pour optimiser le pilotage de son patrimoine. Gilles Bösiger, Expert-comptable, Commissaire aux comptes et Associé chez Stengelin en charge de l’ingénierie patrimoniale nous explique !

La holding pour gérer son patrimoine ?

Pour un entrepreneur, la holding présente de nombreux atouts pour gérer et organiser son patrimoine professionnel et personnel.  

 

1. La holding permet de centraliser votre rémunération

Si vous détenez plusieurs sociétés, il peut parfois être contraignant dans la pratique de se rémunérer sur chacune d’elle.

Vous pouvez tout à fait imaginer ne vous rémunérer que la holding, et que cette dernière facture des prestations de services à ses différentes filiales.

2. La holding permet de restructurer sa rémunération

Les entrepreneurs le savent, le régime social des rémunérations et des dividendes dépend de la forme de votre société, principalement SAS ou SARL.

Si on souhaite bénéficier des panacher les avantages des deux régimes, on peut imaginer de créer une holding sous forme juridique différente de celle de votre entreprise.

Par exemple, si vous avez une SARL, on peut imaginer créer une holding sous forme de SAS. Cela vous permettra de bénéficier du régime social de la SAS pour les dividendes, tout en continuant à bénéficier du régime social de la SARL pour votre rémunération de gérant dans la filiale.

3. La holding permet d’encapsuler les revenus

L’interposition d’une holding entre vous et vos entreprises va vous permettre de créer une bulle fiscale entre la holding et ses filiales.

La holding bénéficie de deux régimes fiscaux de faveur, à savoir le régime « mère-fille » pour les dividendes, et le régime des plus-values à long terme sur les cessions de titres.

Ces deux régimes permettent à la holding de n’être que très marginalement fiscalisée lorsqu’elle touche des dividendes, ou lorsqu’elle vend des titres.

Ainsi, tous les revenus emmagasinés par la holding ne sont pas imposé en votre nom propre, tant que vous maintenez l’argent dans le groupe. Vous pouvez ainsi maximiser vos liquidités et votre capital, grâce à un frottement fiscal moindre et donc augmenter votre patrimoine au travers de la holding.  

En fiscalité, on appelle pas l’encapsulage.

4. Le dernier atout est la convention de trésorerie

Lors que vous avez un besoin de trésorerie, et que votre entreprise dispose d’excédent de trésorerie, le seul moyen de s’en servir est de procéder à une distribution de dividendes ou de se verser une prime, ce qui va générer de la fiscalité.

En effet, il est rigoureusement interdit de s’endetter auprès de sa propre société. Si vous interposez une holding, la règle est différente car les sociétés d’un même groupe peuvent se prêter de l’argent entre elles.

Ainsi, vous pouvez facilement faire circuler des excédents de trésorerie entre les différentes sociétés de votre groupe, sans risquer d’être fiscalisé en nom propre, via ce qu’on appelle la mutualisation des besoins de trésorerie.

Découvrir plus d’articles :

Un expert me rappelle gratuitement

Merci de bien vouloir compléter ce formulaire afin que l’un de nos experts vous rappelle dans les plus brefs délais :